Déroulement d'une séance

COMMENT SE PASSE UNE SEANCE D’OSTEOPATHIE ?

Une consultation dure entre 30 et 45 minutes environ. Elle se décompose en 3 temps que sont l'interrogatoire, le diagnostique et le traitement.

1)L' Interrogatoire :

                                                                                                                                                                                               

Le patient est interrogé précisément sur sa plainte qui l'a amené à consulter, ses examens complémentaires (radio, IRM, bilans sanguins..), mais aussi sur ses antécédents (interventions chirurgicales, soins antérieurs, traitement en cours) et son « mode de vie » (travail, loisirs, alimentation, stress...). Pour mieux connaître le patient, il est indispensable d'élargir les questions au-delà de la seule douleur du jour. 

 

2) Le Diagnostic :

                                                                                                 

Il se réalise par l’observation et la palpation : L’ostéopathe observe la posture du patient debout, puis réalise un examen palpatoire debout, assis et couché, afin de déceler une perte de mobilité dans les tissus. Cet examen, qui se réalise en sous-vêtements, concerne le rachis et le bassin, les membres inférieurs et supérieurs, l'abdomen et le crâne. En effet, que vous consultiez pour une douleur lombaire, une entorse de cheville ou une migraine, le diagnostique ostéopathique considère le patient dans sa globalité.

 

3) Le Traitement :

L’ostéopathe corrige les pertes de mobilité retrouvées dans le bilan, en fonction de son diagnostic, par des techniques ostéo-articulaires, viscérales ou crâniennes.

                                                                                               

En fin de séance, il est important que l'ostéopathe vous explique ce qu'il a fait, et dans quel but. Le traitement peut se "prolonger" à la maison par des exercices à effectuer, des conseils, ou au contraire des choses à éviter de faire.

Une séance d'Ostéopathie se doit d'être indolore, même si certaines techniques peuvent être moins agréable que d'autres. Il est conseillé d'éviter les effort musculaires dans les 48 heures  suivant la séance, le corps pouvant réagir sous forme de fatigue ou de réactions musculaires pendant ce laps de temps.